Pour créer sa nouvelle entreprise, il faut d’abord se renseigner sur les formalités d’auto entrepreneurs, s’inscrire en accédant au formulaire d’inscription et préparer son propre dossier pour pouvoir entamer votre travail sereinement. Toutes ces opérations se font gratuite et sans complication, ce qui vous facilitera par la suite l’exercice de votre activité.

L’inscription d’auto entrepreneur

Que vous soyez salarié(e), demandeur (se) d’emploi, étudiant(e), retraité(e), le statut d’auto entrepreneur est fait pour vous ! Mais avant de commencer il convient d’effectuer une simple déclaration de début d’activité pour bénéficier d’une immatriculation officielle inhérente à votre dossier de création d’entreprise.

Le must de l’inscription d’auto-entrepreneur

Le premier élément qu’un entrepreneur est tenu d’effectuer est la déclaration du chiffre d’affaires.

Le Centre de Formalités des Entreprises est l’établissement qui vous facilite toutes les démarches. Ses coordonnées sont disponibles sur l’Annuaire des Centres de Formalités des Entreprises.

La déclaration en ligne de votre statut d’entrepreneur

La déclaration en ligne sur internet est facile à réaliser, Il suffit de compléter un formulaire d’une page et de le renvoyer, accompagné d’une photocopie (ou scan) d’un justificatif d’identité (passeport ou carte d’identité). Nous pouvons vous recommander le formulaire simplifié celui de l’URSSAF ou encore du Cerfa P0 AE qui vous permettent de récupérer votre déclaration auto-entrepreneur.

Vous devriez juste renvoyer à votre CFE (Centre de Formalité des Entreprises) votre dossier d’auto entrepreneur qui se compose de :

  • la déclaration de début d’activité paraphée et signée
  • la photocopie de votre pièce d’identité
  • la photocopie de votre titre de séjour le cas échéant
  • le formulaire d’ACCRE au même moment ou dans les 45 jours suivant l’envoi de votre déclaration si vous en avez fait la demande

Le Centre de Formalités des Entreprises auto entrepreneur est censé par la suite communiquer votre dossier d’auto entrepreneur et toutes les informations importantes aux organismes dont vous dépendez tels que URSSAF, RSI, Service des Impôts des entreprises (SIE), Insee pour l’édition de vos numéro de SIREN (qui vous sera transmis par voie postale au bout de quinze jours environ). Après toutes ces procédures vous pourrez exercer l’activité et bénéficier de votre régime avantageux.

Le business plan

Le business plan a deux objectifs cruciaux :

  • permettre au créateur ou au repreneur de l’entreprise d’avoir une vision précise de son projet ;
  • convaincre des investisseurs et/ou des banquiers de participer au financement du projet. Le business plan doit leur permettre d’estimer la viabilité du projet et d’évaluer le risque financier associé.

Quels éléments doivent figurer dans un business plan ?

Le business plan compte un document composé généralement de 40 à 50 pages outre un résumé de pour présenter les grandes lignes du projet. Il doit également y décrire :

  • les futurs associés ;
  • les services ou produits à vendre ;
  • le secteur d’activité ;
  • les financements déjà à disposition et ceux envisagés.

D’autres éléments doivent ensuite mentionnés dans le business plan telles que la liste des associés, état civil incluant la situation personnelle (marié ou non, enfants à charge, etc.) ; régime matrimonial (préciser s’il y a un contrat de mariage) ; diplômes obtenus ; expérience professionnelle ; poste occupé dans la future société ; revenus actuels (salaires, rentes, autres recettes, etc.).