Vous êtes jeune, sans expérience et vous disposez de plein d’énergie ? N’hésitez pas à créer votre entreprise individuelle. Pour bien démarrer, notre équipe vous a collecté les informations nécessaires et les astuces enclines à rentabiliser votre projet. Découvrez donc les réponses à toutes vos questions et optez pour une meilleure gestion d’entreprise en réduisant vos frais et en augmentant vos bénéfices.

Monter une micro-entreprise

Si vous être à la recherche d’un régime ultra-simplifié sans trop s’attendre à une activité fortement rémunératrice, vous pouvez créer une entreprise.

Mais il faut savoir que dans le cadre de cette activité, avec actes d’achats et de reventes de produits, le chiffre d’affaires (CA) ne devra pas dépasser 81.500 euros HT. Pour une activité de prestation de services ou une activité libérale, ce seuil est ramené à 32.600 euros HT (seuils pour 2012). Bien de personnes optent pour cette formule en vue de la simplicité de ses procédures comptables et fiscales.

Avant de monter sa micro entreprise, il convient de se renseigner au préalable afin de savoir de quel régime on dépend et s’assurer du respect des seuils selon son CA prévisionnel.

BNC : Bénéfices Non Commerciaux

BIC : Bénéfices Industriels et Commerciaux

Quant à la TVA, l’entrepreneur adhérant au régime de la micro-entreprise n’est censé ni la collecter ni la récupérer.

Conseil pratiques pour créer votre entreprise

Quand il s’agit de créer son entreprise individuelle, il faut procéder par étapes. On commence par préparer un bilan personnel et définir ses différentes motivations, ses atouts et ses faiblesses. Il convient aussi de s’assurer de l’utilité de ses diplômes et se demander si le savoir-faire est nécessaire, si vous êtes bon commercial, bon gestionnaire, bon technicien… L’objectif de ces interrogations est de révéler ses points faibles pour pouvoir plus tard y remédier.

L’évaluation de votre situation financière est également de mise. Donc il est important avant de se lancer dans la création d’entreprise de chercher des solutions qui vont vous permettre de faire des économies, comme le fait de rester chez ses parents un peu.

Si vous êtes salarié, vous pouvez demander un temps partiel pour créer une micro entreprise afin de conserver une partie de votre rémunération.

Si vous n’avez aucun revenu et que personne ne peut vous héberger, avez-vous des économies qui vous permettront de faire face aux premières charges fixes de l’entreprise ?

Faites-vous aider dès le début de votre projet en se rapprochant des organismes d’accompagnement comme les chambres de commerce et d’industrie CCI), les chambres de métiers et d’artisanat, les boutiques de gestion ou encore les réseaux spécifiques jeunes.

Participez aussi à des concours de jeunes créateurs afin de se faire connaitre par les médias et soyez surtout très professionnels par le respect de la déontologie des pratiques de l’entreprise.