Il est rare de voir des salariés qui travaillent à proximité de leur domicile. Ils n’ont donc pas assez de temps pour rentrer chez eux afin de se restaurer. Afin d’aider les salariés et de veiller à leur bien-être, les chefs d’entreprise ont différentes solutions pour la restauration des employés.

Les titres de restaurant

C’est de loin la solution privilégiée des salariés. Si l’entreprise ne dispose pas de cantine sur le lieu de travail, le dirigeant peut proposer des titres de restaurant à ses salariés. Les titres de restaurant, autrement appelés ticket restaurant sont principalement de deux formes :

Le chèque restaurant : auparavant, c’était la forme la plus populaire de titre restaurant.

La carte ticket restaurant : il s’agit de la version dématérialisée du chèque restaurant. De nombreuses entreprises délaissent de plus en plus le chèque restaurant au profit de la carte.

Ces deux formes de titres de restaurant sont à utiliser dans les établissements qui acceptent les tickets restaurants. Il faut toutefois savoir que le commerçant est libre de ne pas les accepter, mais que s’il l’accepte, il ne doit pas rendre la monnaie. Par ailleurs, les salariés ne peuvent se servir de ces titres de restaurant que pour payer un repas, des fruits, des légumes et des préparations alimentaires.

Quels sont les avantages des titres de restaurant ?

Le ticket restaurant présente de nombreux avantages aussi bien pour l’entreprise que pour les salariés. Pour les salariés, il permet :

D’augmenter le pouvoir d’achat. Comme il est financé à 50 % à 60 % par l’employeur, et le reste par le salarié, ce dernier fait des économies sur ses repas. En général, le gain de plus de 1000 € par salarié et par an.

D’apporter un avantage salarial non imposable. Il n’est donc pas soumis ni aux charges sociales ni à l’impôt sur le revenu.

De s’adapter à différents modes de restauration quelles qu’elles soient : grande ou moyenne surface, restauration rapide, boulangerie, pâtisserie, détaillants de légumes et fruits, etc.

Pour l’employeur, les avantages sont également considérables :

La mise en place du titre restaurant est relativement simple, car il est maintenant compatible avec tous les systèmes de gestion.

Il est exonéré de charges fiscales et sociales. Pour 2019, la limite de l’exonération est de 5,52 € par salarié et par titre restaurant.

C’est un excellent moyen pour prendre soin du bien-être des salariés et les motiver, ce qui se répercute sur la qualité de travail.

Les autres solutions pour la restauration des salariés

Il y a une seule obligation de l’employeur pour le repas de ses salariés : si au moins 25 salariés souhaitent déjeuner sur leur lieu de travail, l’employeur doit mettre à leur disposition un véritable local de restauration avec un équipement minimal prévu par la réglementation. Si ce nombre est inférieur à 25 salariés, le local peut être un simple emplacement, mais qui doit quand même permettre aux salariés de déjeuner dans de bonnes conditions.

La cantine est aussi une solution pour la restauration des salariés. Elle peut être une cantine d’entreprise ou d’interentreprises.