Travailler à son compte, mener son petit start-up vers le succès, bon nombre d’entrepreneurs en rêvent, un rêve difficilement réalisable pour la plupart. Les bonnes idées sont loin de suffire lorsqu’il s’agit de créer une société. Il faut surtout beaucoup de billets verts ! Mais comment faire si l’on n’a pas assez d’argent ? Voici 3 solutions pour vous aider dans votre recherche de financement !

Le prêt bancaire pour financer sa société

Actuellement, le prêt bancaire fait partie des solutions à considérer pour financer un projet de création d’entreprise. Néanmoins, cette alternative présente un inconvénient majeur : les conditions pour obtenir un crédit bancaire sont assez difficiles. Il faut savoir que de nombreux critères (apport personnel, garanties, taux d’endettement…) sont pris en compte pour vérifier votre éligibilité. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est généralement recommandé de se faire accompagner par des professionnels spécialisés en financement des entreprises à l’instar de Provence Promotion. Ce dernier pourra notamment vous offrir un accompagnement sur mesure en ce qui concerne l’implantation de votre entreprise. Pour plus amples informations, vous pouvez visiter le site investinprovence.com/.

La Love Money, une solution à considérer

La Love Money, traduit littéralement « argent de l’amour » en français est une solution de financement qui s’obtient auprès de sa famille ou de ses amis. Faites toutefois attention, car l’argent et les relations personnelles ne font pas toujours bon ménage. Pensez à mettre les choses au clair avant d’attirer vos parents, votre oncle, votre parrain ou vos « potes » d’enfance dans cette aventure. Expliquez-leur vos objectifs, donnez-leur des indications sur comment leurs argents vont être utilisé ? Cela vous permettra d’éviter des situations délicates. Sachez par ailleurs que la love money est un système de financement très attractif en matière de fiscalité. En effet, les membres de votre famille et les amis qui vous aident pourront bénéficier d’un abattement fiscal allant jusqu’à 18 % sur l’IR et 50 % sur l’ISF.

Les Business Angels, des alliés de taille

Les Busines Angels sont des personnes physiques (la plupart du temps d’anciens entrepreneurs, rentiers ou cadres d’entreprise) qui choisissent d’investir leur argent personnel dans des start-ups aux concepts innovants et aux forts potentiels. Mais leurs missions ne s’arrêtent pas là. En effet, certains d’entre eux partagent leur carnet d’adresses, leur expérience et leurs connaissances entrepreneuriales afin de vous aider à définir et atteindre vos objectifs. Si cette perspective vous intéresse, sachez que vous pouvez rencontrer des milliers de business angels dans de nombreuses plateformes à l’instar d’Angel Investment Network. Si votre projet est bien ficelé et bénéficie d’un caractère innovant, nul doute que vous trouverez des aides financières. Vous l’aurez compris, les solutions de financement d’entreprise sont légion. Bien sûr, il en existe d’autres comme les subventions, le leasing, l’affacturage, le crowdfunding ou le crowdlending.