Les CCI sont des acteurs essentiels de la formation française. En plus de régir différentes écoles publiques et privées, leurs centres donnent accès à des formations continues très prisées des entrepreneurs. L’éducation est un secteur incontournable de l’actu des CCI, et ces dernières contribuent activement au dynamisme économique des territoires.

La formation au cœur de l’actu des CCI

La taxe pour frais de chambre constitue actuellement la principale source de financement des Chambres de Commerce et d’Industrie. Selon le rapport annuel de 2016 publié par CCI France, près de 28% du budget généré par cette taxe ont été alloués aux secteurs de la formation et de l’emploi. Les CCI investissent donc un tiers de leurs ressources financières dans ce domaine, crucial pour le développement des entreprises.

Les CCI ont la charge de divers organismes de formation. On distingue les formations dans l’enseignement supérieur, avec notamment les écoles d’ingénieur et les écoles de commerce, les formations en apprentissage, qui permettent aux étudiants de s’immerger dans la vie active en alternant des périodes en centre de formation et des périodes en entreprise, et les formations continues, accessibles en particulier par les travailleurs souhaitant se former parallèlement à leur emploi. Les Chambres de Commerce et d’Industrie sont des références en termes d’éducation et peuvent apporter aux entrepreneurs et futurs entrepreneurs de nombreuses possibilités pédagogiques qui permettront de valoriser leur entreprise.

Si les CCI sont des organismes fondamentaux pour l’éducation française, elles restent soumises aux nombreux changements politiques qui animent l’actu CCI. Adoptée en septembre 2018 au travers de la loi Avenir professionnel, la grande réforme de la formation professionnelle avait déjà été amorcée en 2015 par la loi Macron. En 2018, l’actu CCI relaie les nombreux changements actés par la loi Avenir professionnel. Notamment, le compte personnel de formation (CPF) est désormais crédité en euros, et non plus en heures, et permet aux actifs de cumuler jusqu’à 500 euros par an. Les employés auront également un accès étendu au conseil en évolution professionnelle (CEP), une prestation gratuite qui aide les travailleurs à définir leur projet professionnel. La loi 2018 autorise de nouveaux organismes à proposer ce service. Ces changements accordent des moyens mieux définis aux employés, qui pourront se tourner plus facilement vers les formations des CCI.

Formations des CCI : quels avantages pour les entrepreneurs ?

Les CCI ont déployé de nombreux outils et services afin d’aider les actifs à se former, notamment dans l’objectif de la création ou du développement d’une entreprise. Tous les travailleurs ne peuvent quitter leur emploi afin de reprendre les études, ou même se déplacer ponctuellement dans un centre de formation. Aussi le réseau des CCI a-t-il mis en place le CCI education HUB, un portail d’e-learning dédié aux entreprises et à leurs employés. Ce portail donne accès à une multitude de cours en ligne, certifiants ou non. Les actifs peuvent donc suivre des Masters online, par exemple en management ou en sciences, ou encore des MOOCs (Massive Open Online Courses). Ces cours à distance, établis en partenariat avec de grandes écoles, donnent la possibilité de développer ses compétences en vue d’apporter une plus grande plus-value à son entreprise.

De nouvelles formations sont régulièrement ajoutées à la plateforme, aussi est-il important de rester informé quant à l’actualité des CCI. Pour cela, il est possible de se référer à des médias spécialisés, tels que Actu CCI, ou de suivre l’actualité via les réseaux sociaux, par exemple sur Linkedin.

Les CCI ont instauré des formations spécifiques pour les entrepreneurs. Elles leur permettent non seulement d’évaluer leurs besoins, mais aussi de leur donner les moyens d’atteindre leurs objectifs. Ces formations touchent les secteurs du management, du commerce, de l’assistanat, de l’informatique, des langues ou encore de la logistique. Afin de rester proches de toutes les entreprises qu’elles accompagnent, les CCI ont également développé des formations continues techniques, qui répondent aux besoins des entreprises plus industrielles.