Imaginer un produit ou un service qui se démarque et qui peut être rentable est la première étape pour démarrer une entreprise. L’idée d’être son propre patron séduit à bien d’égards. Mais avoir une idée de génie ne suffit pas pour entreprendre. Et on s’en rend très vite compte dès qu’on engage le processus de création d’entreprise. Entre les démarches administratives obligatoires, la fiscalité et la gestion financière, on n’est pas à l’abri de mauvaises surprises et d’erreurs fatales. Voilà pourquoi il est nécessaire de connaitre les différentes étapes de la création d’une entreprise avant de se lancer.

Préparer son projet de création d’entreprise

En tant que jeune entrepreneur, l’excitation de démarrer un nouveau projet ne doit pas vous faire perdre de vue les enjeux d’une telle réalisation. Plus que la création d’entreprise, c’est la pérennité de celle-ci que vous souhaitez. Et pour y arriver, il faut construire son projet sur des bases solides. Cela commence par une profonde étude de soi pour identifier forces, faiblesses, motivations et atouts. Selon le produit ou le service que vous proposez, vous devez être en mesure d’identifier vos compétences pour le concevoir et les ressources humaines dont vous aurez besoin. Sauriez-vous endosser les casquettes de concepteur, producteur, commercial et comptable au même moment ? Ce n’est pas évident. Prenez également le temps d’évaluer votre situation financière avant de vous lancer. Créer une société implique générer des revenus. Mais avant de profiter des bénéfices, il faut investir. En ce qui concerne les démarches obligatoires telles que le statut de société, l’annonce légale, la domiciliation d’entreprise ou encore l’assurance, il est préférable de faire appel à des spécialistes en création d’entreprise. C’est peut-être le meilleur investissement que vous aurez à faire pour démarrer sereinement votre activité.

L’étude de marché pour évaluer la rentabilité de son entreprise

La phase d’étude de marché est capitale dans le processus de création de société. Au-delà de la fierté et de l’euphorie que suscite la création d’un produit ou d’un service, il est important de s’assurer que cela va intéresser la clientèle ciblée et générer des revenus de façon pérenne. Pour cela, des questions essentielles doivent être posées. Qui sont vos clients ? Qui sont vos potentiels concurrents ? De quels fournisseurs avez-vous besoin pour votre activité ? À quel prix vendre pour assurer la rentabilité ? Les réponses à ces questions vous permettront d’ajuster vos prévisions à la réalité du marché et de définir clairement un business plan. C’est également ce qui vous permettra de choisir le statut juridique approprié à votre entreprise.

Quelle forme juridique choisir ?

Choisir une forme juridique pour son entreprise n’est pas un jeu de hasard. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients. La forme juridique qui convient à votre société découle naturellement des choix que vous aurez faits. Si vous décidez de vous associer avec d’autres personnes par exemple, il est évident que vous ne pouvez pas opter pour la création d’une entreprise individuelle. De la même manière, la société anonyme n’est pas une option si vous n’avez pas le nombre d’actionnaires ni le capital minimum requis. Il s’agit donc de faire un compromis entre ce que vous souhaitez et ce que vous avez, tout en sachant que quelle que soit l’option retenue, elle implique des droits et des obligations. Gardez également à l’esprit que vous pourrez toujours modifier le statut juridique de votre entreprise au fur et à mesure que vous progressez. Pour vous aider à choisir, n’hésitez pas à solliciter les conseils d’un expert.

La rédaction de statuts, une étape essentielle à la création de société

Maintenant que vous avez rédigé votre business plan et choisi le statut juridique de votre entreprise, il est temps de s’attaquer à la rédaction des statuts. C’est en quelque sorte le règlement intérieur de votre entreprise. Les statuts englobent les informations essentielles sur votre entreprise ainsi que les règles de fonctionnement et de processus de prise de décision. En dehors de l’aspect obligatoire de cette étape, elle est très importante pour le futur de votre entreprise. Bien rédigés, les statuts permettent de prévenir et de gérer au mieux les possibles situations conflictuelles entre associés, actionnaires ou collaborateurs. Alors ne laissez aucun détail en suspens. Faites-vous accompagner au besoin par un avocat ou utilisez les services en ligne disponibles. Même si vous démarrez votre entreprise seul, ce n’est pas une raison pour négliger la rédaction des statuts. Ce que vous souhaitez c’est qu’elle grandisse et prospère. Et même si la modification d’entreprise est une option, évitez les mauvaises surprises en soignant la rédaction des statuts de votre société.

Opter pour une solution clé en main pour créer son entreprise

Pour créer une société, il ne suffit pas d’avoir un produit ou un service. Il faut se soumettre à des démarches administratives obligatoires auxquelles on ne pense pas forcément en se décidant à entreprendre. La création d’un compte bancaire professionnel est peut-être une évidence mais le choix de la banque l’est moins. Un outil de comparaison peut vous aider à effectuer le bon choix. Il se peut que vous n’ayez aucun mal à choisir la domiciliation de votre entreprise. En revanche, le recours à un spécialiste en création d’entreprise est fortement recommandé pour la publication d’une annonce légale. Celle-ci est indispensable au processus d’enregistrement de votre société et au démarrage de vos activités. Enfin, il vous faudra déposer votre dossier au Greffe du tribunal de commerce au Centre de formalité des entreprises afin d’obtenir le fameux KBIS. Si vous souhaitez gagner du temps et vous affranchir de ces démarches obligatoires, optez pour une solution clé en main. Dans ce cas, tout ce que vous aurez à faire, c’est définir les grandes lignes de votre projet, profiter des conseils d’experts pour en définir les contours et signer les documents nécessaires. Cette solution rapide et efficace vous permet de vous concentrer plus facilement sur votre activité.