La domiciliation est une opération consistant à attribuer une adresse postale à une entreprise. À cet effet, elle fait partie des premières démarches obligatoires à effectuer dans le cadre d’une création de société. Découvrez ci-après comment procéder pour que la procédure y afférente se fasse comme il se doit.

Choisir l’adresse de domiciliation

Les possibilités sont nombreuses en ce qui concerne l’adresse de domiciliation de la société. Ainsi, le futur dirigeant peut opter pour son domicile personnel s’il est propriétaire, ou son lieu de travail si l’entreprise à créer occupe des bureaux ou des locaux (restaurant, café, magasin…). Il est également possible de choisir les locaux d’une institution privée tierce ou domicilier la société auprès d’une pépinière d’entreprises. Si aucune de ces alternatives n’est convenable, faire appel à une société de domiciliation constitue une solution simple, mais très pratique. Cette dernière option permet en effet à l’établissement de bénéficier d’une adresse physique située dans les quartiers d’affaires les plus prestigieux. Il est important de noter que l’adresse de domiciliation figurera sur tous les documents administratifs que l’entreprise établira. L’adresse choisie aura donc des impacts sur son image. D’où l’importance de ne pas négliger cette démarche. Il est possible de domicilier une entreprise dans une autre ville que celle où est établi son local. Avoir une adresse de domiciliation dans une grande ville comme Paris rassure les collaborateurs et inspire confiance aux clients de l’entreprise. Il existe dans la capitale française de nombreuses sociétés de domiciliation d’entreprise. Il vous suffit d’effectuer une recherche en ligne pour voir toutes les options qui s’offrent à vous.

Réunir tous les documents nécessaires à la domiciliation

Une fois l’adresse déterminée, il est nécessaire de constituer le dossier requis pour la domiciliation d’entreprise. Pour ce faire, le premier responsable de la société devra fournir une copie certifiée de sa pièce d’identité, avec son justificatif de domicile. Il doit également joindre les statuts de l’entreprise à ces documents, sans oublier l’extrait Kbis (au cas où l’entreprise est déjà immatriculée), et éventuellement le nouveau Kbis après que celui-ci eu été envoyé par le greffe. Une attestation de parution au Journal officiel doit aussi être jointe au dossier, ainsi qu’un Relevé d’Identité Bancaire et une autorisation de prélèvement automatique et un acompte par chèque représentant un trimestre de service.

Procéder à la démarche de domiciliation

Pour être rapide dans les démarches, la domiciliation en ligne est de plus en plus recommandée. Comme la procédure peut se faire à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit, elle permet ainsi d’éviter la lenteur des processus administratifs classiques. Ce qu’il faut, c’est de fournir les documents nécessaires en format numérique, et de les joindre à la demande pour pouvoir souscrire à un contrat de domiciliation. De cette manière, les déplacements d’un service à un autre ne sont plus au rendez-vous et la gestion du temps est optimisée, ce qui permettra alors au dirigeant de se concentrer sur le démarrage effectif de ses activités.