La bonne gestion des entreprises est accessible à tous et ce par la mise en place de certaines mesures d’organisation administratives. Les entrepreneurs doivent prendre en considération plusieurs facteurs tels que les moments forts et récurrents qui rythment l’activité, les priorités stratégiques, les indicateurs-clés à suivre régulièrement et les activités secondaires ou moins stratégiques. En pensant ces différents points et en se posant des questions à leur sujet, l’entrepreneur pourra aménager son planning et celui de ses coéquipiers.

S’inspirer du web et puiser les meilleures astuces de gestion d’entreprise

Parce mieux vaut prévenir plutôt que guérir, le web regorge de conseils pratiques et de solutions favorables pour aider les entrepreneurs à une bonne gestion d’entreprise, http://comptergerer.com/ peut vous aider pour réussir cette mission.

Il existe aussi plusieurs méthodes d’accompagnement et des formations courtes et concrètes pour aider les PME à fluidifier le travail, en organisant les dossiers physiques ou numériques, suivant leur importance. L’exploitation des documents peut devenir plus efficace, permettant d’aboutir aux bonnes décisions.

Le seuil de rentabilité

Tout auto entrepreneur est censé avoir calculé son seuil de rentabilité (ou point mort). Mais pour aboutir à ce chiffre votre activité naissante va certainement générer des pertes de démarrage. Dès lors vous pouvez vous fier à une équation assez basique qui vous aidera à connaître l’état de votre trésorerie :

Trésorerie = Fonds de Roulement (FR) – Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

Le fonds de roulement (FR)

Ce sont les capitaux de l’entreprise qui doivent rester disponibles pour le financement du fonctionnement quotidien de l’entreprise sans pour autant participer au financement des actifs immobilisés.

Fonds de roulement = (capitaux propres + emprunts à terme) – dépenses d’investissement

Au cas où le fonds de roulement s’avère insuffisant pour financer votre activité de manière correcte, on aura ipso facto des problèmes de trésorerie.

Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Il s’agit d’une donnée mouvante qui évolue au gré de la vie de l’entreprise, le besoin en fonds de roulement (BFR) désigne en fait le décalage de trésorerie qui résulte de l’activité courante de l’entreprise. En effet, l’entreprise doit réaliser certaines dépenses qui ne seront couvertes qu’avec l’encaissement des ventes ou des services alloués.

Pour calculer le BFR, l’on utilise l’équation suivante :

Besoin en fonds de roulement = stocks + créances clients – dettes fournisseurs

Limiter les frais

Pour gérer une entreprise comme il se doit, il importe de faire attention à sa trésorerie, voire limiter les dépenses. Donc tout argent sorti, doit toujours apporter des bénéfices à moins qu’elles ne soient vraiment nécessaires pour le perfectionnement de votre activité. Ainsi, le choix de locaux professionnels de peut parfois s’avérer tout à fait inutile. Ne manquez pas non plus de chercher des cadres favorables pour le confort de votre équipe.

Autres conseils simples à respecter

  • contrôler les délais de livraison des fournisseurs, et pour plus de sûreté, essayer de diversifier vos sources d’approvisionnement.
  • surveiller les investissements
  • avoir une bonne connaissance de ses prix de revient
  • contrôler la qualité
  • surveiller les stocks
  • définir l’enchaînement logique des tâches
  • définir et attribuer les ressources
  • affecter les ressources
  • planifier et assurer le suivi du projet
  • la facturation doit être réalisée le plus rapidement possible.
  • s’assurer à l’aide d’un échéancier du suivi efficace des règlements pour relancer les clients les plus oublieux.
  • respecter les délais de règlement offerts à vos clients. Rien n’interdit d’accorder des délais supplémentaires, mais il convient au préalable d’en déterminer le coût et l’impact sur votre trésorerie. Car le besoin en fonds de roulement dépend de l’importance des délais-clients accordés.
  • rester à l’écoute du secteur pour éviter impayés et ruptures d’approvisionnement en restant toujours informé de la santé financière de vos gros clients et de vos fournisseurs stratégiques.